Qui est incasable ?

Déclaration de politique FWB . Politique AAJ, Aide à la Jeunesse. 

« Le Gouvernement veillera particulièrement aux jeunes dits « incasables » en renforçant les capacités des services d’accompagnement …. »

Arrêtons avec ce vocabulaire « incasable ». Les guillemets n’empêchent pas de les (dis)qualifier. Cela fausse le regard porté sur eux. Incasable ne les désigne pas, n’est pas un diagnostic. Incasable parle des réponses inexistantes, inefficaces dans lesquelles on veut les caser ce qu’ils n’aiment pas, mais qui les galonnent. Incasable parle des professionnels et des institutions et services qui n’ont pas pu à temps, se mettre à table avec eux, avec leurs familles, éducateurs, enseignants,…pour organiser une prise en compte aidante. Difficiles, ils ont été poussés vers la sortie, processus qu’ils ont répétés ? Nous les avons ainsi  spécialisés dans des conduites qui mettent en échec les réponses existantes fautes de construction de solutions particulières construites à temps avec le soutien, la bienveillance de ces services. Ces services et institutions sont réglementées par des niveaux de pouvoirs, des administrations qui peinent à penser et organiser ensemble des réponses originales. Une quasi absence de transversalité….chacun poussant ces jeunes difficiles dans les bras d’un autre opérateur, d’un autre budget. Écoles, politique familiale, droits des jeunes, services de santé mentale, services résidentiels de la protection de l’enfance, du secteur du handicap, de la justice, des sports et de la cultures,  hôpitaux, CPAS appartiennent à des niveaux de pouvoirs différents qui écrivent chacun dans leur cercle les décrets d’encadrement et de subvention. La récente révision des réglementations, décrets dans un code wallon en matière de la jeunesse a mis au jour des obstacles à des acteurs de secteurs voisins, découvertes faites à la veille de l’entrée en application du code. C’est exactement là que s’origine l’incasabilité…ces jeunes produisent vainement des problèmes qui devraient nous faire élaborer les politiques d’aide, de soins de façon concertées… ils n’y trouvent que de l’errance, des renvois d’un secteur à l’autre. Leurs sacrifices ne sont pas encore suffisant. Alors oui, incasable parle des responsables politiques et administratifs ! Les opérateurs en panne de pratiques de réseaux demandent que ces réflexions soient élaborées dans  l’inter-institutionnalité, l’intersectorialité,  l’interdisciplinarité…ces jeunes convoquent d’urgence la transversalité !

Luc Fouarge

Cet article a été publié dans Société. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.