Confession d’un confiné

L’intériorité… j’ai un peu de mal … réveil de manques, de culpabilités… alors je poste, j’écris pour les autres… ce petit bout de chemin enfonce le clou de cette question de la motivation aux métiers d’aide…. de qui…. question qui m’est toujours pertinente et que j’esquive encore par la relation d’aide…. mais ça je sais depuis longtemps, j’ exerce la-dessus une grande vigilance, pour moi… pour les autres…. il me faudrait deux vies… l’une dans un monastère tibétain, l’autre dans un Ashram, pour sans doute conclure….qu’il faut vivre avec… ce genre de questions. Et donc, une partie de mon énergie passe à éviter ces instants d’ intériorité…pas tous fort heureusement … L.F.

Cet article a été publié dans Société. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Confession d’un confiné

  1. Alain Lefebvre dit :

    Ne sommes-nous pas tous face au miroir…sur ce petit « bout de chemin » assez insolite… ! ces moments inconnus cristallisent les situations et vécus de chacun…J’aime beaucoup ton idée de plusieurs vies… Certain.e.s se suffisent de celle-ci… Personnellement, je re-signerai volontiers pour une ou deux en plus… Pas si différentes de celle-ci pourtant… , avec quelques petits aménagements quand même…quelques améliorations… quelques nouvelles idées… Mais, au fond, pourquoi attendre les prochaines ? 😉

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.